Son engagement municipal, notamment lors des élections de 2008 et de 2014 vient compléter cette proximité de cœur avec la ville.

Il prévoit de s’engager tout particulièrement sur l’urbanisme et les services techniques, qui sont en première ligne du lien entre la mairie et les Yvetotais.

Père d’un fils de 35 ans, autrefois scolarisé à l’école Jean Prévost et au collège Bobée, il est également grand père de deux garçons de 8 et 12 ans.
Il considère que malgré son positionnement idéal en Seine-Maritime, Yvetot manque de dynamisme et d’ambition.

Son engagement tient en une ligne : « je suis juste une personne qui aime sa ville et qui souhaite la voir s’épanouir ».