N’hésitez pas à venir nous rencontrer lors de nos permanences de campagne.

Charlotte Masset

39 ans, ingénieure urbaniste

Charlotte Masset est une jeune femme déterminée, engagée, efficace et surtout une infatigable bosseuse.

A 39 ans, elle s’engage pour sa ville, pour le développement de son territoire et pour lui redonner la place qu’il n’aurait jamais dû perdre au cœur du Département de Seine-Maritime. Elle décide de se présenter aux élections municipales, de constituer une équipe et d’élaborer un programme pour les Yvetotais.

Depuis mars 2015, elle est conseillère départementale du canton d’Yvetot. D'abord Vice-présidente du Département en charge de la Culture et du patrimoine, elle s'occupe aujourd'hui des finances et du domaine départemental.

En savoir plus :

Thierry Soudais

54 ans, employé à Geodis Transport

Thierry est arrivé à Yvetot en 1974 pour suivre ses parents commerçants. Il a été conseiller municipal de 2008 à 2014. Il est président du Comité de l’étang et entraîneur jeune à l'Amicale Yvetot Athlétisme.
Thierry a pour ambition de défendre le dynamisme de la ville. « Je veux m’investir pour le plus grand nombre, celui du monde sportif, culturel, les commerces. Nous avons la chance d’être situés sur un axe très favorisé : gare, routes, autoroute. Yvetot est la capitale du Pays de Caux. Notre position géographique est un véritable atout pour attirer de nouvelles entreprises, vecteurs de richesse et d'emplois. Malheureusement, le centre-ville est devenu une belle endormie, donnons-lui sa visibilité d’antan en organisant des grandes fêtes populaires. »

Thierry soutient Charlotte Masset et rejoint l'équipe « Yvetot demain » car « C’est une évidence ! C’est la candidate idéale ! Elle poursuit son travail engagé au sein du département au service de notre ville, pour Yvetot demain. »

En savoir plus :

Dominique Taladun-Chauvel

45 ans, cadre administratif en ressources humaines au Conseil Départemental, pôle des Solidarités

Dominique est arrivée à Yvetot en 2001 pour suivre son mari commandant de sapeur-pompier au Sdis 76.
Pour Dominique, il est important de soutenir Charlotte Masset et sa liste « Yvetot demain ».
« Je ne me serais pas engagée avec quelqu'un d'autre ! Charlotte représente l’avenir, la jeunesse. Elle est un véritable espoir pour développer Yvetot, et pour toutes les générations. En outre, elle prend en compte la diversité ! »

« Je voudrais redonner à Yvetot son dynamisme d'antan pour que nos enfants ne quittent pas Yvetot. »

En savoir plus :

Vincent Hardouin

36 ans, cadre au sein d'une association d'éducation populaire

Vincent a grandi en centre-ville dans une famille de commerçants bien connue des Yvetotais. Elève au Collège Bobée et au Lycée Jean XXIII, il a choisi de poursuivre ses études au Lycée Agricole.
Il connaît bien la ville pour y avoir fréquenté de nombreux clubs sportifs (tennis, football, handball), l’école de musique et les associations locales.
A Yvetot, en Normandie, ainsi qu’à l’échelle nationale, il a assumé de nombreuses responsabilités éducatives bénévoles qui l’ont poussé à en faire sa profession. Son champ de compétences : l’éducation et l’ingénierie pédagogique, l’accompagnement personnalisé et la formation, le management d’équipes et la coordination de projets.
Aujourd’hui, délégué régional d’une association d’éducation populaire, il revient à Yvetot, avec toute sa famille, bien décidé à faire bouger notre ville !

" Je connais Charlotte depuis très longtemps, nous avons joué les mêmes partitions musicales ! Nous partageons des valeurs communes. C’est une femme de volonté et d’action. Une formidable cheffe d’orchestre ! Nous partageons aussi la culture de la solution. Elle a le sens du service, du bien commun. Les Yvetotais peuvent avoir confiance en elle. Charlotte se bat, avant tout pour que les gens puissent vivre et s’épanouir dans leur ville. »

En savoir plus :

Karine Colinard

52 ans, commerciale

Karine a un enfant de 16 ans, scolarisé au lycée Raymond Queneau. Elle est arrivée à Yvetot il y a une vingtaine d’années.
Karine est bien connue pour avoir tenu une boutique de prêt-à-porter, après avoir été agent de voyage pendant 25 ans.

" Je rejoins l'équipe « Yvetot demain » et je soutiens Charlotte Masset car je la connais bien. C’est quelqu’un de très bien, qui saura faire bouger les choses. Nous avons besoin d’une maire jeune, de renouveau : cela changera l’histoire ! »

En savoir plus :

Cyrille Quesnel

35 ans, diplômé de droit public

Cyrille est le petit-fils du gendarme Pierre Beaufils qui a exercé à YVETOT. Il est né et vit à Yvetot. Il a été chargé d'accueil en banque, agent auxiliaire, juriste, agent commercial, assistant communication pour les législatives 2017 et livreur de pizza. Scolarisé successivement à l’école Jean Prévost, au collège Bobée et au lycée Jean XXIII, il est désormais titulaire d'un MASTER II services et politiques publics.
Cyrille pratique la pétanque de compétition depuis 20 ans.

" J'intègre la liste Yvetot Demain et je soutiens Charlotte Masset car elle est jeune et compétente. Elle est également expérimentée grâce à sa profession d'urbaniste et son statut de Vice-Présidente du conseil départemental. "

En savoir plus :

Sarah Marchand

46 ans, employée de banque

Sarah est mariée, elle a trois enfants de 18, 15 et 13 ans, tous scolarisés à Yvetot au lycée Jean XXIII et au collège Bobée. Elle habite Yvetot depuis deux ans, mais elle y travaille depuis 15 ans. La famille est férue de sport. Sarah est trésorière du Club de Natation d'Yvetot et ses enfants sont membres, pour l’aîné du Club de Natation et du Handball Club Yvetotais, pour le cadet du stand de tir L’union, mais aussi du Handball Club Yvetotais, et pour le benjamin d'Yvetot Tennis Club.

"Je rejoins la liste Yvetot Demain car j’ai déjà été conseillère municipale d’une autre commune, et j’aimerais pouvoir apporter mes compétences notamment sur le plan sportif et vis-à-vis des jeunes."

En savoir plus :

Guillaume Leprevost

34 ans, régisseur du spectacle et musicien

Guillaume est né à Yvetot. Il y a fait une partie de sa scolarité : collège Albert Camus et lycée Raymond Queneau. Guillaume a été ouvrier (Revima et Exxon Mobil) avant de s’adonner à sa passion, la musique.
C'est aussi un grand consommateur du centre-ville, « les commerçants et les artisans sont de qualités. J’aime faire mes courses au marché. C’est un moment fort où je peux partager, discuter avec les gens, tout comme j’aime m’asseoir à une terrasse de café ou dans un bar. » Par ses expériences professionnelles, Guillaume connaît bien les secteurs culturels et associatifs, ainsi que leurs particularités. Il communique régulièrement avec les équipes des villes du territoire, ainsi qu'avec les acteurs des réseaux culturels normands.

"Je soutiens Charlotte Masset et je rejoins la liste Yvetot Demain car il y a eu un véritable feeling. Je me fiche des étiquettes, et je crois que Charlotte aussi. Nous avons une envie commune de créer du lien pour de vrai ! Nous voulons que les Yvetotais soient fiers de leur ville. Charlotte Masset est une femme proche du terrain. En outre, elle ne fait pas n’importe quoi avec l’argent public."

En savoir plus :

Isabelle Fleury

32 ans, chargée de production pour l'association yvetotaise "La fée sonore"

Isabelle a fait toute sa scolarité à Yvetot. Son père et sa mère ont travaillé à l’usine Ozona avant d’être tous les deux licenciés. Son père a poursuivi sa carrière comme chimiste et sa mère comme femme de ménage au lycée agricole et agroalimentaire d’Yvetot.
Isabelle est chargée de communication de formation. Aujourd'hui, elle aide des musiciens à développer leur carrière et organise des concerts. Elle fréquente toute les semaines la MJC et la piscine.
Isabelle est fortement préoccupée par le changement climatique et tente chaque jour de modifier son mode de vie pour revenir à l'essentiel. " Les normes sociétales ont eu beaucoup d'impact sur moi, ainsi que les injonctions à être ceci ou cela. Aujourd'hui je déconstruis tous ces schémas pour un monde meilleur dans lequel on vivrait davantage ensemble. "

« Je connais bien Yvetot, et je voudrais que ma ville bénéficie de la place qui lui revient comme capitale du pays de Caux. Je regrette le manque de volonté politique pour faciliter la mise en place des projets, le manque de dynamisme. »

En savoir plus :

William Pina

48 ans, directeur du conservatoire de musique de Fécamp

William vit avec une Yvetotaise de souche dont le père, la sœur et beau-frère sont professeurs dans les établissements publics de la ville. Il a trois enfants. William est arrivé à Yvetot en 2014. Il a été plusieurs fois champion de France d’aviron.
William souhaitait s’engager « un jour ou l’autre » en politique. « C’est le moment ! ». Il rejoint l'équipe Yvetot Demain, car « je vis à Yvetot, et mes enfants y sont scolarisés. Il est logique pour moi de vouloir m’investir pour l’avenir, pour demain. »
William a la volonté de développer une véritable politique culturelle à Yvetot. « Je souhaite une diffusion culturelle avec une offre élargie. » Il veut mettre en place dans les écoles davantage d’enseignements culturels, notamment musicaux.

" Je vote traditionnellement à gauche, mais je suis souvent d’accord avec Charlotte sur plusieurs points. J’aime son regard critique, mais toujours constructif. Elle ne fait pas campagne en dénigrant les personnes, elle propose des solutions. "

En savoir plus :

Aurélie Levasseur

34 ans, employée de mairie au service état civil

Aurélie Levasseur est yvetotaise de naissance. Elle a fait toute sa scolarité à Yvetot jusqu’au lycée, avant de partir à Rouen pour y obtenir une licence de droit et une licence de communication - ressources humaines.
Aurélie s’engage pour la première fois sur une liste électorale.
Elle aime Yvetot et regrette que « le centre-ville ne soit pas plus dynamique. Le centre commercial est certes très bien, notamment avec son nouveau cinéma, mais c’est au détriment des petits commerces. »
Elle déplore, également, que « la voirie des quartiers pavillonnaires soit mal entretenue. » Elle voudrait que le prochain conseil municipal fasse « plus de place aux jeunes. »

"Je rejoins l'équipe Yvetot demain car Charlotte Masset est jeune, dynamique, et a de bonnes idées. Elle saura redynamiser Yvetot : culture, centre-ville."

En savoir plus :

Michel Dussaux

61 ans, spécialiste maintenance retraité

Michel est engagé à Yvetot depuis 38 ans, dans les associations sportives, comme entraîneur du club de natation, et dans des associations telles que le « Comité de la Fontaine Saint Louis » ou au « Comité de quartier Fort Rouge / Clos d’Yvetot ».
Yvetot est au centre de la famille de Michel ! Son épouse vient d’une famille commerçante yvetotaise, les Etablissements Fougues, dans le domaine de l’électroménager, ce qui créé un lien particulier avec le vécu et les souvenirs de nombreux Yvetotais.
Michel sait qu’il n’y a aucune fatalité, aucun défi, aucun obstacle, que cette équipe ne puisse relever en innovant et en profitant des richesses hu­maines de chacun.

"Si je suis Charlotte Masset c'est parce que je connais sa capacité d’écoute naturelle, sa loyauté, sa sincérité et sa détermination pour mener les projets à bien. Son attachement au bien-être des Yvetotais et Yvetotaises, de toutes générations confondues, est flagrant, je la soutiens avec conviction !"

En savoir plus :

Nadège Pinto

46 ans, assistante d’éducation

Nadège est arrivée à Yvetot fin 2018. Une grande partie de sa famille est yvetotaise.
Un ancêtre de sa mère fait partie de la famille Bobée qui a donné le nom au collège de la ville.
Nadège est très impliquée dans le monde du handicap. Sa dernière fille est reconnue comme personne en situation de handicap. C’est aussi une des raisons pour laquelle Nadège habite Yvetot, car sa fille bénéficie au collège Bobée, d’une des rares classes « section allégée » que l’on peut trouver dans la région.
Elle s’engage pour Yvetot, car Nadège se revendique avant tout comme une femme active. Elle souhaite « défendre les différents points de vue. » En outre, elle veut s’investir auprès des jeunes qu’elle connaît bien : « Je veux les aider à trouver leur voie. Il est souvent difficile à leur âge de savoir ce que l’on veut faire plus tard. » Le leitmotiv de Nadège, en ce domaine, est « l’insertion. »

"Je rejoins l'équipe " Yvetot Demain " et je soutiens Charlotte Masset car elle se présente sans étiquette. Elle a des fonctions au Département et a montré ses capacités. C’est aussi une femme, une maman active qui se trouve dans la même conjoncture que moi !"

En savoir plus :

François Gillet

63 ans, cadre du secteur industriel retraité

François est marié et père de deux enfants. Il regrette qu’Yvetot ne tienne pas sa place de capitale du Pays de Caux. Son sens de l’engagement s’est traduit par plus de dix années passées dans les associations de parents d’élèves des établissements Yvetotais, investissement toujours en cours.
Aujourd’hui, il veut aller plus loin et s’engager dans l’équipe municipale pour « réveiller sa ville » ! L’astronomie et les jeux de réflexion et de société font partis de ses hobbies ; il a été joueur, juge arbitre et arbitre national en tennis de table. Vous pourrez le croiser sur le terrain de hockey, au conservatoire de musique, dans des activités paroissiales ou en faisant vos courses. Il habite Yvetot depuis 12 ans et sa femme y travaille depuis 20 ans.

"Yvetotaise de cœur, ma famille est très impliquée dans la vie de la commune. Mes enfants y sont scolarisés, ma femme y est enseignante, et c’est la raison pour laquelle je regrette tout particulièrement de voir Yvetot mal considérée et mal gérée. Les choses doivent changer."

En savoir plus :

Christel Blondel

48 ans, assistante maternelle

Durant son enfance et sa prime adolescence, Christel habite le quartier du Fort Rouge et de Seminor. Elle a fait toute sa scolarité à Yvetot. Après avoir suivi son mari à La Mailleraye-sur-Seine pour des raisons professionnelles (il est technicien de maintenance à Sanofi Winthrop Industrie au Trait) elle habite de nouveau Yvetot depuis 2011.
Christel est toujours prête à apporter de l’aide et elle est très intéressée par tout ce qui touche le domaine social. À l’instar de ses parents qui font partie du Comité de l’Étang : « Mes parents sont toujours prêts à donner un coup de main : s’il faut faire des crêpes, ils font des crêpes. » Tous les jeudis, ils accueillent également des personnes âgées à la salle de la Roseraie. Après une formation en septembre 2020, Christel espère devenir auxiliaire de vie scolaire.

"Je rejoins l'équipe Yvetot Demain et je soutiens Charlotte Masset car elle propose des projets qui m’interpellent, comme aider les jeunes déscolarisés à s’intégrer plus facilement dans la société et ne pas dépendre des aides sociales. Charlotte Masset sait où elle veut aller !"

En savoir plus :

Arnaud Feugueray

46 ans, technicien de maintenance plomberie chauffage

Arnaud est marié et père de trois enfants. Il est yvetotais de naissance et « n’a jamais quitté Yvetot », aime-t-il à préciser. Il s’engage pour Yvetot, afin « de redynamiser le centre-ville. »
Il aimerait faire revenir la fête de la musique au cœur de la ville. Il regrette, particulièrement, « le manque d’animation. »

"Je soutiens Charlotte Masset et je rejoins l'équipe Yvetot demain car je connais de nombreux colistiers. Nous formons un bon groupe. Il y a une bonne entente qui sera favorable pour Yvetot. Je suis hyper motivé pour me battre pour Yvetot et pour être près de Charlotte !"

En savoir plus :

Catherine Vigreux

58 ans, responsable méthode au service technique d’un grand groupe pétrolier

Catherine est yvetotaise de naissance. Son père était artisan maçon et sa mère l’assistait au secrétariat de l’entreprise. Elle pratique le yoga et aime faire de la randonnée. Son mari est professeur au lycée Raymond Queneau.
Elle se revendique comme « une enracinée » d’Yvetot. Ses domaines de prédilection : les finances, l’urbanisme. En un mot, elle souhaite « apporter un œil neuf sur le budget et le fonctionnement de la commune. »

"J’ai rencontré l’équipe mise en place, c’est une équipe dynamique avec des personnalités d’âges et d’horizon différents. Forts de ces diverses compétences, nous aurons à mener à bien la destinée d’Yvetot."

En savoir plus :

Steve Leygue

42 ans, contrôleur des transports urbains sur le secteur Elbeuf-Rouen

Steve est pacsé et père de trois enfants : 19, 6 et 2 ans et demi. Les deux plus grands sont scolarisés à Yvetot : lycée agricole et agroalimentaire et école Jean Prévost. Il est arrivé à Yvetot il y a dix ans pour rejoindre sa compagne, Yvetotaise de souche. Son amie travaille chez Sanofi. Elle est la fille de l’ancien propriétaire du café Le Pénalty. Steve est adhérent à l’Amicale full-contact d’Yvetot « les wallabies ».

"Mes thèmes de prédilection sont la sécurité, les transports, le culturel. Je souhaite également permettre à Yvetot de garder ses commerces et surtout d’avoir des élus plus présents au niveau de la population, des commerçants. En un mot : être au plus près !"

En savoir plus :

Solenn Gueguen

39 ans, directrice d’école

Solenn est pacsée, mère de deux enfants. Elle est arrivée à Yvetot il y a 16 ans. Sa fille fait de la musique au conservatoire intercommunal et son fils joue avec le Handball Club Yvetotais. Dans sa jeunesse, elle s’est engagée dans différentes associations comme le Secours Populaire où elle donnait des cours particuliers à des enfants en difficultés. Solenn est sensible aux questions sociales ou celles relatives aux enfants. Elle est également très attachée à la préservation de l’environnement et s’investit auprès des jeunes pour les sensibiliser au recyclage et au tri des déchets.

"Je rejoins l'équipe Yvetot Demain et je soutiens Charlotte Masset car elle incarne le dynamisme, la modernité. Charlotte connaît bien Yvetot, elle a une véritable vision. Elle est jeune. Elle veut faire revenir un certain nombre d’entreprises. Elle fait, en plus, du bon travail au Département."

En savoir plus :

Christian Courtois

58 ans, directeur financier chez TOUFLET Boulanger

Les parents de Christian étaient boulangers, très connus des collégiens yvetotais qui se rendaient dans leur boulangerie située Place de l’hôtel de ville. Avec ses trois frères, il a créé, en 1986, la société Ambulances Du Pays De Caux qui n’a de cesse de se développer dans la région normande.
Christian fait partie de plusieurs associations dont le Kiwanis, une organisation altruiste internationale (club-service) d’hommes et de femmes bénévoles qui œuvrent pour servir les enfants malades, handicapés ou en difficultés, et leur apporter un peu de soutien matériel et moral.
Christian est également depuis plusieurs décennies membre du Club Pongiste Yvetotais. Christian saura apporter sa connaissance sur l’évolution d’Yvetot depuis 50 ans.

" J'intègre la liste Yvetot demain et je soutiens Charlotte Masset car elle est cohérente. J’ai eu l’occasion de la voir régulièrement lors des marches pour le climat. Je crois aussi qu’elle fait partie des familles Zéro déchet. Elle s’investit et sait être à l’écoute. C’est une personne qui va droit au but ! ».

En savoir plus :

Veronique Neveu

41 ans, ancienne serveuse

Véronique est yvetotaise de naissance, issue d’une famille de douze enfants. « Pour rien au monde », elle ne quitterait Yvetot et le quartier Rétimare où elle est née et y demeure encore. Son père, cheminot, et sa mère, mère au foyer, sont arrivés en 1966.
Véronique est mère de quatre enfants : 27, 26, 19 et 16 ans. Elle a travaillé comme serveuse dans un bar à Yvetot, mais elle est surtout connue pour « aimer rendre service », notamment au club de boule local où elle est membre ; à l’exemple de son frère François, figure locale dans le monde du rugby.
Les Yvetotais lui demandent souvent conseil quand il s’agit d’aménager des terrains de pétanques, sa compétence dans ce domaine est légendaire !

"Je souhaite m'engager à Yvetot pour donner aux plus jeunes plus de moyens. Je soutiens Charlotte Masset car elle est sympathique et énergique."

En savoir plus :

Philippe Barré

57 ans, commerçant retraité

Philippe est Yvetotais depuis 32 ans, père de deux filles de 26 et 29 ans, passées par l’école Saint-Michel et le Lycée Raymond Queneau. Très attaché à Yvetot et à sa vie commerçante, Philippe a tenu le Bar des Sports.
Porteur de handicap, il est conscient de l’importance de cette problématique dans la vie quotidienne de nombreuses personnes.
Yvetot est le point de départ de tous les grands moments de la vie de Philippe : premier logement, mariage, baptêmes des enfants, vie professionnelle, son attachement pour la ville est profond et sincère.

" Yvetot est en train de changer mais pas dans le bon sens ! J'estime que l'expérience de Charlotte Masset au Conseil Départemental en tant que Vice-Présidente sera déterminante pour refaire d’Yvetot une ville attractive, avec un centre commerçant plus vivant. "

En savoir plus :

Corinne Coté

56 ans, ouvrière d'usine

Les femmes de la famille de Corinne sont traditionnellement yvetotaises, de mères en filles. Corinne a été scolarisée au collège Albert Camus. Elle habite en concubinage dans le quartier de la Closerie des Monts.
Elle aime faire de la marche le dimanche en compagnie de son ami.
Pour Corinne, cela sera la première fois qu’elle s’engagera « politiquement ».

« Je m'engage pour Yvetot car il est nécessaire d’apporter du changement. Le week-end, Yvetot est une ville morte ! »

En savoir plus :

Christian Collette

69 ans, commerçant retraité

Christian habite à Yvetot depuis six ans. Il a acheté un appartement en rez-de-chaussée « pour organiser sa retraite » même s’il est encore en pleine forme. La preuve : il fait des randonnées dans le Pays de Caux et se rend régulièrement aux cours d’aquagym de la piscine. Il est très impliqué dans la paroisse : il transporte les personnes à mobilité réduite, distribue le journal paroissial ou chante à la chorale. Christian soutient Charlotte Masset car « elle a de la volonté. Elle sait de quoi elle parle, elle sait ce qu’elle veut, et quand Charlotte y va, elle y va comme elle l’a démontré ces dernières années au Département. Elle a une famille nombreuse donc elle connaît bien les difficultés matérielles et de gestion du temps. Et en plus elle est légitime, car native d’Yvetot ! »

"Je m'engage pour Yvetot et je rejoins l'équipe Yvetot Demain car il faut redynamiser la ville, créer de l’emploi, faire venir des petites et moyennes entreprises. Yvetot a tout le potentiel pour les accueillir : nœud ferroviaire, nœud routier. Le maire actuel subit plus qu’il agit. Il n’y a plus depuis longtemps de projets ambitieux pour Yvetot. Il faut que cela bouge !"

En savoir plus :

Christelle Boisard

43 ans, lingère

Christelle a trois enfants : 17, 14 et 8 ans. Son compagnon a deux enfants : 13 et 9 ans. Les enfants de Christelle sont scolarisés à l’école primaire Cahan-Lhermite et au collège Albert Camus. Christelle est une femme très engagée dans la protection de l'environnement. Elle fait notamment partie des familles Zéro déchet et du réseau Amap Haute-Normandie à travers l’association Caux’inelle.

"J'intègre la liste Yvetot demain et je soutiens Charlotte Masset car elle est cohérente. J’ai eu l’occasion de la voir régulièrement lors des marches pour le climat. Je crois aussi qu’elle fait partie des familles Zéro déchet. Elle s’investit et sait être à l’écoute. C’est une personne qui va droit au but !"

En savoir plus :

Joel Carle

71 ans, agent d'entretien retraité

Joël arrive à Yvetot en 1980. Jusqu’en 2009 il est employé municipal : agent en tri sélectif. Il est père de deux enfants : 36 et 34 ans et grand-père de deux petits-enfants. Ses enfants ont été scolarisés au collège Albert Camus. Son fils s'est ensuite dirigé vers le lycée Raymond Queneau, alors que sa fille a ensuite travaillé au pensionnat de l'école Saint-Michel.

" Je m'engage pour Yvetot pour un meilleur respect de la sécurité routière, et afin que la nouvelle municipalité soit plus proche de ses administrés. "

En savoir plus :

Chrystelle Delaunay-Bronique

40 ans, comptable au CRAM SAS du Havre

Mariée, deux enfants, Chrystelle est arrivée à Yvetot en 2001. Elle a été secrétaire du Viking Club Yvetot, dont son mari est le président. Chrystelle est une femme dynamique et active. Elle pratique la course à pied et le vélo. Mais elle aime tous les sports en général.

"Je m'engage pour Yvetot car j’ai envie que cela bouge, notamment pour les jeunes."

En savoir plus :

Antoine Tierce

18 ans, étudiant

Antoine est scolarisé au lycée agricole et agroalimentaire. Il suit actuellement un bac Pro CGEA. Après son BTS, il souhaite devenir éleveur de chèvres. Ses parents habitent Yvetot. Sa mère est assistante maternelle et son père gère les magasins Texti dont celui de la rue du Calvaire. En mars prochain, il votera pour la première fois. Il s’est toujours intéressé à la politique. " Je suis très heureux de commencer par une aventure municipale. "

" Je rejoins la liste Yvetot demain et je soutiens Charlotte Masset car je la connais depuis longtemps. Son programme me plaît. Il y a notamment des projets intéressants pour les jeunes. "

En savoir plus :

Sylvie Catel

61 ans, commerçante retraitée

Sylvie est mariée, mère de deux enfants qui ont fait une grande partie de leurs études à Yvetot : collège Bobée et lycée Raymond Queneau. Sylvie est grand-mère de cinq petits-enfants dont deux vivent à Yvetot. Ils sont scolarisés à l’école primaire Cahan-Lhermitte. Son mari est issu d’une famille yvetotaise depuis cinq générations. Il a une entreprise de plomberie-chauffagiste d’une douzaine de salariés et intervient dans tous les foyers du Pays de Caux. Sa fille y travaille comme secrétaire. Sylvie est arrivée à Yvetot il y a plus de 40 ans et a été, pendant de nombreuses années, salariée dans une boutique de prêt-à-porter dans le centre-ville.

"Je m'engage pour Yvetot car c’est ma ville de cœur. Il faut œuvrer pour l’ensemble des Yvetotais – jeunes ou moins jeunes."

En savoir plus :

Nicolas Delalandre

42 ans, sapeur-pompier professionnel au Havre

Nicolas est marié et père de trois enfants. Il est né à Yvetot de parents Yvetotais. Son père était chef de cuisine au lycée Raymond Queneau et sa mère travaillait à ses côtés comme auxiliaire de cuisine.
Nicolas est sapeur-pompier volontaire à Yvetot. Il est aussi responsable au niveau départemental des jeunes sapeurs-pompiers.
Nicolas aime Yvetot pour son potentiel associatif, sa proximité avec les grands axes "et son église que j’affectionne particulièrement."
Il s’engage pour Yvetot, car « c’est le bon compromis entre la grande ville et le petit village. Il est nécessaire de faire évoluer cette ville atypique du fait de son positionnement et de son riche patrimoine. Je me sens bien à Yvetot ! C’est une ville qui mérite qu’on lui donne de son temps. ».

" J'intègre la liste « Yvetot demain » et je soutiens Charlotte Masset car elle correspond à ce que je peux attendre d’un maire. Elle saura faire évoluer la ville, notamment par rapport à l’attente des jeunes. Je l’ai connue sur les bancs d’école, et elle avait déjà cette volonté d’aider les autres. Je crois en son projet ! »

En savoir plus :

Sylviane Deshayes

73 ans, employée de banque retraitée

Sylviane est grand-mère de six petits-enfants, scolarisés à Yvetot, notamment à l’école Saint-Michel et au collège Bobée. Sylviane a exercé divers emplois dont employée dans la banque le Crédit Paysan, rue Carnot. Son mari, Gérard Deshayes est Président de l’Union National des Combattants et délégué départemental de la prestigieuse Académie des arts, sciences et lettres de Paris. Sylviane lui donne volontiers un coup de main, et a même été nommée Secrétaire au conseil d’administration de l'UNC.

" Je m'engage pour Yvetot pour redynamiser le centre-ville. Le week-end, on ne voit pas un chat, ce n'est pas souhaitable ! "

En savoir plus :

Dominique Pfaff

53 ans, géomètre-expert chez Euclyd-Eurotop

Dominique est marié et père de trois filles : 21, 19 et 15 ans. La dernière est scolarisée au Lycée Jean XXIII. Dominique est arrivé à Yvetot en 2001 et sa femme travaille au service d’aide à domicile du Centre Communal d'Action Sociale.

Pour Dominique, l'engagement est un maître mot.

Dominique est un homme travailleur et discret. Il n’a pas peur de s’engager quand il le faut : « Il faut savoir prendre les choses en main. »

« Je rejoins l'équipe Yvetot Demain et je soutiens Charlotte Masset car c’est une femme très compétente, avec qui j'ai déjà travaillé dans le cadre professionnel. Elle est jeune et peut apporter des idées neuves. »

En savoir plus :

Agnès Bourgeois

63 ans, enseignante retraitée

Agnès est yvetotaise depuis 35 ans. Yvetot est devenue sa ville de cœur, celle des amitiés et des engagements : engagements associatifs (notamment dans un club sportif), scolaire (dans les associations de parents d’élèves de l’école Cahan, du collège Camus ou du lycée Queneau) et également lors des précédentes mandatures au service de la cité, en tant qu’adjointe et conseillère municipale.

"Je rejoins l'équipe Yvetot Demain pour m'investir tout particulièrement dans mes domaines de prédilection : le développement du lien intergénérationnel, la jeunesse, le sport et les écoles."

En savoir plus :