Vincent est un homme particulièrement engagé au service des jeunes.
Jeune adulte, il a animé puis dirigé de nombreux projets pour la jeunesse du Pays de Caux. Il a aussi travaillé à Yvetot comme conseiller bancaire. Il s’engage pour Yvetot « pour lui donner un nouveau souffle et la projeter dans l’avenir ! »

Vincent est issu d’une famille Yvetotaise de commerçants et de responsables associatifs. Arrière-petit-fils de Monsieur Lami, très connu des habitants pour avoir été le président de l’Union Commerciale et des ACPG – Anciens Combattants, Prisonniers de Guerre, Vincent s’inspire beaucoup du dynamisme des membres de sa famille Caron – Hardouin qui ont toujours eu à cœur de se mettre au service des autres.

Membres de divers réseaux associatifs, Vincent est passionné par son territoire et son développement ! En équipe, il veut redonner un nouvel élan à Yvetot, « faire rayonner la ville. Nous avons de vrais défis à relever et particulièrement ceux de la jeunesse, de l’environnement, et du numérique. Nous devons recréer du lien entre les personnes de tous âges. Yvetot a la chance d’être une ville à taille humaine. Elle doit retrouver une véritable identité, en Normandie et au-delà. Elle dispose de beaux commerces et de services de proximité. » Vincent, regrette que « la ville s’endorme. La municipalité actuelle n’a pas su saisir les opportunités qui lui étaient offertes. » Le centre-ville lui importe plus que tout. « Il faut y faire revenir des événements culturels, populaires et attractifs. »

Le Courrier Cauchois, février 2020